OTTOF

CREATION 2015

C’est   notre  fourmilière, où chacune de nous mène un long processus d’ouvrière dans un combat qui parfois nous dépasse : nous portons, nous  creusons, nous répétons, et nous suivons les paroles et les gestes des autres, à l’unisson, pour un combat, au-delà de nos êtres. Fatima, Halima, Fatna, Fatima  et moi, nous l’avons dans nos cœurs. Nos cœurs comme espace-temps.

 

Pourtant nous sommes à l’époque du penser à soi, prendre soin de soi, revenir à soi, se protéger, ne pas s’intoxiquer des problèmes des autres. Au point ou l’inacceptable passe comme une pilule.

 

Parfois  cela nous semble être un travail mécanique insensé, nos mots, nos corps s’emplissent la dame du consulat humiliante au taxi raciste, du voisin moralisateur au petit macho sur sa moto.

 

Nos cœurs sont les réservoirs de ces violences que nous transformons. Nous sommes ces fourmis à l’œuvre au quotidien.

 

Je ne danse pas pour rien. 

 

De  nos liens les plus intimes à nos sœurs, à la mort, nous savons qu’au moment où nous choisissons de les raconter, c’est par et au-delà de nous que le geste, la parole  servent.

 

Nos cœurs sont les réservoirs et les échos des violences à transformer. Bouchra Ouizguen

Direction artistique, chorégraphie Bouchra Ouizguen

 

Danseuses, chanteuses Kabboura Aït Ben Hmad, Fatéma El Hanna, Halima Sahmoud, Fatna Ibn El Khatyb, Bouchra Ouizguen

 

Lumières Eric Wurtz

Production Compagnie O // Coproductions Festival Montpellier Danse, Festival d’Automne à Paris, Les Spectacles Vivants - Centre Pompidou, Kunstenfestivaldesarts, La Bâtie – Festival de Genève, Service  de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc // Avec le soutien de l’Institut Français de Marrakech // Avec le soutien d’Arcadi // Accueil Studio Institut Français de Marrakech 

 

Spectacle créé le 25 juin 2015 au Festival Montpellier Danse